c'est la dernière fois que j'ai l'occasion de faire un cadeau de fin d'année pour une enseignante, mon Numéro 3 quitte le primaire, une page se tourne et c'est avec plaisir que j'offre cette broderie montée en "tote bag" (sac fourre-tout en français, ça en jette quand même plus en anglais...)

IMG_6706

et puisque je suis dans les livres, voici mon coup de cœur du moment

Eventail

résumé

C'est au fin fond de la contrée d'Atôra, au nord-est de l'île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques. Attenant à l'auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s'attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d'éventail.
Il devient le disciple dévoué de maître Osaki. Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d'autres bouleversements. Avec Le peintre d'éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d'initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

mon avis

Jamais je n'aurai choisi ce livre si on ne me l'avait mis dans les mains. J'étais dans le jardin, je suis restée en contemplation devant la montagne, les descriptions sont époustouflantes, tellement réalistes, un livre à lire au calme pour être complètement immergé. À côté de la beauté des images, l'histoire est saisissante, je me suis focalisée sur l'aspect contemplatif au début de l'ouvrage, l'histoire m'a rattrapée en cours de lecture, et j'en suis restée scotchée, changement de ton et de décor radical, surprenant, avec toujours, malgré tout, une petite note de sérénité propre à l'esprit asiatique...L'auteur étant loin d'être japonais, le résultat est bluffant.

Mon seul regret : avoir dû rendre le livre !!